• La vialasse.jpg
  • emilie reydon2.jpg
  • emilie reydon.jpg
  • runes.jpg
  • bandeau camille.jpg
  • pont du tarn.jpg
  • paysage.jpg
  • felgerolles-emiliereydon.jpg

Carte

white_info.png

NEWS

  • Nouvelle antenne MSAP

    msap logo horizontal rvb

    Une nouvelle antenne de Maison de services au public s'est ouverte à Saint Germain de Calberte.
    Les horaires et informations sont disponibles >>>>ICI

Le Collet de Dèze

Le Collet-de-Dèze France prévisions du jour
 
Présentation - Situation - Economie - Atouts - Autres

Présentation


 

 

Le Pont de Montvert , chef lieu de canton

Superficie de 9025 ha dont 86% en zone cœur du PNC,

Altitude minimale :   650 m (vallée du Tarn)

Altitude maximale : 1699 m (sommet de Finiels )

Population :  299 hab. permanents en 2009 et près de 3000 hab. en période estivale.

 

Le pont et la tour sont classés monuments historiques.

 

Retour haut de page

La situation


 

La commune du Pont de Montvert

 

Située au pied du versant sud du Mont Lozère, à 878 m mètres d’altitude, le bourg du Pont de Montvert est le premier village baigné par le Tarn qui prend sa source quelques kilomètres en amont, près du hameau de Bellecoste, sur les hauts plateaux du massif granitique du Mont Lozère.

 

Le territoire de cette commune s’inscrit dans une micro région d’une grande diversité géographique, géologique et paysagère. S’étendant sur le massif granitique du Mont Lozère et la Montagne du Bougès, elle jouxte au Sud le territoire du cœur des Cévennes, vaste massif schisteux aux vallées encaissées et se situe à quelques à 18 km de Florac ou débute à l’ouest le territoire des causses avec le Causse Méjean.

 

Le bourg, situé au confluent du Tarn et de deux ruisseaux « Le Rieumalet » et « Le Martinet », s’organise autour de ses axes en étoile. Les voies sur lesquelles s’est fondé le village constitue un des éléments clefs du charme du Pont de Montvert : drailles, ruelles étroites et pentues, passages sous voutes, bâtiments aux façades de granit … un ensemble qui, avec le pont du 17ème siècle et la tour de l’horloge, constitue un site urbain de grande qualité urbanistique et paysagère. Ceci a conduit la commune a élaborer une Zone de Protection du Patrimoine Urbain, Paysager et Architectural (ZPPAUP).

 

Cette commune a également un patrimoine historique important. A ce titre nous signalerons l’implantation d’une commanderie des Hospitaliers de St Jean (chevaliers de l’Ordre de Malte) à ce qui aujourd’hui le hameau de L’Hôpital, implantation dont on relève quelques traces à ce jour : croix de Malte gravées dans des blocs de granit, dénomination d’une forêt appelée « bois du Commandeur »,….

Le village fut par ailleurs le théâtre en 1702 de l’assassinat de l’abbé du Chayla qui déclencha la guerre des Camisards.

Le hameau de Grizac est le lieu de naissance d’Urbain de Grimoard, un des derniers papes d’Avignon (Urbain V) et dont le château de famille est classé monument historique.


 

Retour haut de page

L’économie locale


 

L’environnement

 

Commune de Lozère, département connu pour ses qualités environnementales, la commune du Pont de Montvert est située au cœur du Parc National des Cévennes, seul Parc National habité de France. 86% de son territoire se situe en zone cœur du PNC sur laquelle se superpose une Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) et une Zone de Protection Spéciale (ZPS).

-       Les ZNIEFF :

 

Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique, celles ci sont de deux types :

-       Type I , leur intérêt est lié à la présence d’espéces ou milieux rares : la commune du Pont de Montvert compte pas moins de 11 secteurs classés en ZNIEFF de type I,

-       Type II, grands ensembles naturels aux potentialités biologiques et paysagères intéressantes : la quasi totalité du territoire communal est classé en ZNIEFF de type II puisque sont  classés Le Mont Lozère, La Montagne du Bougès et La Haute Vallée du Tarn.

 

-       Les zones NATURA 2000 :

 

Deux SIC (Site d’Intérêt Communautaire) au titre de la directive « habitat » et une ZPS (Zone de Protection Spéciale) au titre de la directive « oiseaux » figurent sur le territoire communal.

  • SIC Vallée du Tarn, Tarnon et Mimente : présence de castors et loutres,
  • SIC Mont Lozère : pelouses subalpines et tourbières,
  • ZPS Les Cévennes : 24 espèces dont l’Aigle royal, le Circaète Jean-le-blanc, le Vautour …..

 

-       Les zones humides :

 

Plusieurs sites ont été recensés dans le cadre de l’inventaire préliminaire des zones humides :

  1. Les tourbières des ruisseaux de l’Hôpital et des pouzets,
  2. les tourbières du ruisseau du Cougnet,
  3. les tourbières du ruisseau du Cros,
  4. la haute vallée du Tarn,
  5. la plaine de Sénégrière.

 

-       Faune et Flore :

 

Le territoire de la commune du Pont de Montvert et de la région environnante est riche d’une flore incomparable qui a justifié les mesures de protection et classement évoqués ci avant.

En ce qui concerne la flore, plus de 2200 taxons ont été recensés. Nous citerons pour exemple le nombre important de types d’orchidées sauvages sur ce territoire.

 

Ce même terroir recèle une grande richesse faunistique. Pas moins de 2410 espèces y sont recensées.

 

Cette richesse est liée à l’immensité de ces espaces naturels mais également à la politique de protection et de réintroduction d’espèces par le PNC.

 

C’est notamment le cas des cervidés, loutres, castors réintroduits sur le territoire de la commune.

Réintroduction également  des vautours dans la vallée de la Jonte mais  dont les apparitions sur le secteur du Pont de Montvert sont de plus en plus fréquentes.

 

Enfin, en ce qui concerne les milieux aquatiques, une analyse génétique récemment effectuée révèle la présence d’une forme naturelle ancestrale de la Truite fario dans  le haut Tarn (plaine du Mont Lozère).

 

-       Réseau hydrographique – qualité des eaux :

 

Le territoire de notre commune est celui des sources du Tarn. Il bénéficie d’un réseau hydrographique dense qui comprend les trois principaux affluents du Tarn (L’Alignon, Le Martinet et Le Rieumalet) et un nombre important de ruisseaux.

Tous ces cours d’eau sont des rivières de 1ère catégorie dont l’objectif de qualité est 1A, qualité qui était atteinte sur la totalité du réseau à l’exception du Tarn à l’aval du village. Cet objectif est toutefois vraisemblablement atteint depuis la réfection du réseau de collecte et la réalisation d’une nouvelle station d’épuration achevée et mise en service début 2009.

A souligner le type de station retenue par la commune : épuration par bassins filtrants plantés de roseaux.

 

-       Paysages et sites :

 

La région du  Pont de Montvert recèle des entités paysagères remarquables dont on ne citera ici que quelques exemples :

  1. vastes espaces de landes de bruyère et de genêts du Mont Lozère,
  2. chaos granitique, les « vasques » de granit du Tarn, véritable piscine naturelle appréciées des baigneurs,
  3. le petit patrimoine rural (jasse, moulins, fours, béals d’irrigation,..)
  4. les drailles de transhumance,
  5. les  bancels, terrasses de culture faites de murets en pierre sèches, symbole même de l’agriculture passée de cette région,
  6. les menhirs des Bondons, une des principales concentrations de ces mégalithes en Europe.

 

-       Végétation , espaces forestiers

 

Immense étendue boisées de résineux (pins et sapins principalement) principalement gérées par l’ONF  mais aussi de magnifique hêtraies (appelé fayard dans la région) et le châtaignier, symbole des Cévennes.

De nombreuses autres espèces arbustives présentes. Enfin, il ne faut pas oublier que ce territoire est le royaume de la myrtille et des champignons.

Retour haut de page

Les activités liées à la nature

 

-       la randonnée :

 

Le terroir de notre commune, au cœur du Parc National des Cévennes, constitue un espace privilégié pour la pratique de la randonnée. Dans le domaine de la randonnée pédestre:

  • de nombreux GR sillonnent la commune dont  le GR 70 plus connu sous le nom de « Chemin de Stevenson » qui fit halte lors de son périple au bourg du Pont de Montvert en 1878,
  • de nouvelles formes de ce sport se développe avec la création d’un « Land art », cheminement piéton où le randonneur est invité à découvrir des œuvres d’art, ou encore la création récente d’un « sentier GPS » à Champlong du Bougés.

 

Mais la pratique de la randonnée s’est également développée dans le domaine équestre et en VTT  car les nombreux chemins et sentiers offrent un terrain privilégié à ces sports.

Cette même randonnée peut être pratiquée l’hiver sur les flancs du Mont Lozère en ski ou en raquettes.

 

-       pêche

 

Les rivières et ruisseaux (dont le Tarn) sillonnant le territoire de la commune constituent depuis toujours un espace privilégié pour la pratique de la pêche. L’AAPPMA du Haut Tarn (Association Agrée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique), assure la gestion de ce patrimoine halieutique.

Une réglementation appropriée (maille, nombre de prises, jours d’ouverture) est instituée sur ce territoire sur lequel plusieurs parcours « no-kill » ont été créés. Un  parcours patrimonial a été mis en place, en collaboration avec le PNC, sur la plaine du Tarn afin de préserver la souche ancestrale de la truite Fario mise en évidence par des analyses génétiques.

Cette association organise par ailleurs des actions régulières de nettoiement des cours d’eau.

 

-       canoë-kayak

 

Le Tarn est une rivière très connue par les pratiquants de cette discipline sportive, notamment la partie à l’aval immédiat du Pont de Montvert. La succession de cascades et gouffres constituent un parcours d’excellence que tout pratiquant de haut niveau se doit d’avoir fait.

 

-       sports d’hiver

 

La station de sports d’hiver du Mont Lozère (Pic Finiels, point culminant du massif sur la commune) est située à 15 km du chef lieu de la commune.

Les infrastructures existantes permettent la pratique du ski alpin et du ski de fond.

Le territoire de la commune offre un espace des plus propices à la pratique de la  randonnée en raquettes

 

La vie culturelle et associative

 

La commune du Pont de Montvert compte plus d’une vingtaine d’associations qui organisent au fil de l’année diverses manifestations.

 

Nous citerons.

-   le festival de la Nature,

-   le festival des Artisans et métiers d’art en juillet,

-   la participation active avec manifestations à la semaine du goût en mettant en valeur les produits du terroir,

-   Total Festum en Juin

-   la fête votive en été

 

Les structures de la commune

 

Chef lieu de canton, au sein de la communauté de communes « Des Cévennes au Mt Lozère » et du Pays « Cévennes », le Pont de Montvert est une commune facilement accessible et offrant les services essentiels au quotidien.

 

A 48 km de Mende (35 mn) et 58 km d’Alès (50 mn), la commune est facilement accessible

-   par le réseau routier bien évidemment

-   mais également par le réseau TER existant en gare de Génolhac  ou de Mende

-   un dispositif de transports à la demande soutenu par le Conseil Général de Lozère.

 

La commune compte tous les équipements publics, d’accueil, commerciaux et artisanaux  indispensables à la vie quotidienne :

-   mairie, centre de secours, gendarmerie, écoles primaires, crèche et centre aéré, maison de l’emploi, cyberbase, bibliothèque,

-   école primaire avec quatre classes, collège à Florac (18 km) et collège avec internat d’excellence à  Vialas (20 km)

-   pharmacie, centre de soins avec un docteur généraliste/homéopathe, un kinésithérapeuthe, un service de soins à domicile (ADMR),

-   un stade de foot, murs d’escalade, baignade surveillée en été, lieu d’accueil  pour adolescents en projet,

-   3 Hôtels- restaurants, nombreux gites privés et communaux, camping municipal, office du tourisme cantonal,

-   de nombreux commerces ouvert toute l’année : boucherie-charcuterie,  épicerie, bar tabac-presse, bar-snack, pizzéria,

-   téléphonie mobile (bouygues), internet haut débit,

-   maçons, plombier, électriciens, entreprise de couverture, charpentier.

 

Retour haut de page